Foire aux questions

Qu’est-ce que l’immunothérapie ?
L’immunothérapie est un type de traitement du cancer qui utilise le système immunitaire du corps pour lutter contre les cellules cancéreuses. Les cellules cancéreuses modifient le système immunitaire naturel de l’organisme en l’empêchant de distinguer une cellule cancéreuse d’une cellule normale et, en conséquence, de la marquer pour la détruire. L’immunothérapie vise à corriger cela en reconnectant les mécanismes de défense du système immunitaire. Les agents immunothérapeutiques ne sont pas nouveaux dans le domaine du cancer. Cependant, jusqu’à une date récente, l’utilisation de ces agents dans le traitement du cancer était limitée aux types de tumeurs dont la nature immunogène (c’est-à-dire capable de déclencher une réponse immunitaire) était connue, notamment le mélanome et l’hypernéphrome. Les agents immunothérapeutiques étaient limités aux cytokines (substances sécrétées par des cellules immunitaires comme une forme de « communication » avec d’autres cellules) et au vaccin contre le bacille de Calmette-Guérin. Depuis 2010, de nouvelles immunothérapies ont obtenu des indications dans divers types de tumeurs, et de nombreuses immunothérapies sont arrivées à un stade d’essai clinique avancé dans une large variété de types de tumeurs.
Quelle est la différence entre l’immunothérapie et la chimiothérapie ?
L’immunothérapie est un type de traitement qui utilise le propre système de défense de l’organisme pour ralentir ou arrêter la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. La chimiothérapie, quant à elle, ne se sert pas du système immunitaire du corps, mais utilise différents médicaments qui ciblent les cellules à différents stades de croissance et de développement dans tout le corps.1,2
Comment savoir si l’immunothérapie est une option pour le type de cancer qui concerne la personne que j’aime ou moi-même ?
C’est une excellente question qui peut être le point de départ d’un dialogue très utile entre vous et les membres de l’équipe médicale qui vous a pris en charge. Vos médecins maîtrisent bien les soins spécialisés nécessaires aux patients en immunothérapie et sont au fait des essais cliniques menés sur ces agents. Dans la bibliographie complémentaire, vous trouverez des ressources qui vous aideront à déterminer si vous êtes candidat à une immunothérapie et qui vous indiqueront les moyens d’entamer cette discussion avec l’équipe soignante.3
Quels sont les effets indésirables de l’immunothérapie ?
Les effets indésirables (EI) associés à l’immunothérapie diffèrent des EI constatés avec la chimiothérapie en raison des différences de fonctionnement de ces traitements dans l’organisme. L’expression utilisée pour les EI provoqués par l’immunothérapie est « effets indésirables d’origine immunologique  », ou EIOI en abrégé. Ces EI sont de nature immunitaire, ce qui signifie qu’ils sont causés en général par un dysfonctionnement imprévu du système immunitaire. Les médecins et les équipes de soins de santé spécialisés dans l’administration d’un traitement immunitaire mettent à jour en continu leurs connaissances sur la façon de reconnaître, de traiter et de gérer les EIOI. Les systèmes organiques susceptibles d’être concernés par des EIOI comprennent le tractus gastro-intestinal, la peau, le foie et le système endocrinien. Ces EI sont parfois prévisibles, étant donné qu’ils surviennent habituellement dans un délai donné après le commencement de l’immunothérapie.4
Quels types de cancers avancés ont actuellement l’agrément de la FDA pour les immunothérapies ?

À l’heure actuelle, les types de cancers qui ont l’agrément de la FDA pour certaines immunothérapies sont les suivants :

  • Cancer épidermoïde récurrent ou métastatique de la tête et du cou
  • Lymphome de Hodgkin
  • Mélanome de phase III non résécable et métastatique
  • Hypernéphrome avancé
  • Carcinome urothélial localement avancé ou métastatique
  • Cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), CBNPC évolutif et CBNPC métastatique

Si vous reconnaissez votre type de cancer ou celui de l’un de vos proches dans la liste ci-dessus ou si vous vous posez des questions sur la possibilité de recevoir un traitement immunothérapeutique, dans l’immédiat ou plus tard, n’hésitez pas à interroger l’équipe médicale. Il faut souligner que le domaine du cancer est dynamique et en constante évolution. L’évolution continue des informations met en évidence l’importance d’une communication ouverte entre tous les membres de l’équipe soignante.

Ressources et lectures supplémentaires:
1. Société américaine d’oncologie clinique (ASCO). «Comprendre l’immunothérapie». Cancer.net. Site mis à jour en avril 2017. Disponible sur www.cancer.net/navigating-cancer-care/how-cancer-treated/immunotherapy-and-vaccines/understanding-immunotherapy; ou cliquez ici
2. American Cancer Society. «Comment fonctionnent les médicaments de chimiothérapie». Site mis à jour le 2/2016. Disponible sur www.cancer.org/treatment/treatments-and-side-effects/treatment-types/chemotherapy/how-chemotherapy-drugs-work.html; Ou cliquez ici
3. Communauté de soutien au cancer. “Est-ce que l’immunothérapie est votre choix?” Disponible sur www.cancersupportcommunity.org/immunotherapy-right-you; Ou cliquez ici
4. Institut national du cancer. Département américain de la santé et des services sociaux. “Immunothérapie”. Site mis à jour en mai 2017. Disponible sur www.cancer.gov/about-cancer/treatment/types/immunotherapy; Ou cliquez ici

Ressources générales

Foire aux questions